Au Pérou

NOS ACTIONS AU PÉROU

Découvrez comment sont réinvestis les fonds levés par l’association Altiplano une fois arrivés à Pachacútec afin de mieux comprendre la mise en place des actions au Pérou par Agnès et les membres de notre branche péruvienne !

PROGRAMMES SOCIAUX

On peut voir sur cette photo les femmes employées par Altiplano.
Ici figurent les femmes employées par Altiplano au Pérou.

LA BODEGA SOLIDARIA

Pour soutenir les mères de famille du quartier, l’association a ouvert un magasin en mars 2010. Il est possible de venir s’y fournir en matériel scolaire, mais aussi de faire des photocopies ou encore d’y faire ses photos d’identités, le tout à prix réduit. Différents objets de première nécessité (vêtements, ustensiles de cuisine…) issus de collectes solidaires sont également proposés à la vente.

Ce programme donne du travail à cinq mamans. Grâce à cet emploi, elles peuvent compter sur un revenu régulier et prendre confiance en elles par le travail. 

En 2020, grâce à cette expérience, deux vendeuses ont pu créer leur propre entreprise, ce qui a permis à l’association d’embaucher deux nouvelles personnes.

Aussi, nous imaginons que le fait de demander une participation économique aux familles est un frein pour beaucoup d’entre elles. En effet, un secteur important de la population s’est habitué à recevoir des biens et services gratuits de la part des ONGs. Cependant, nous faisons le choix d’une relation d’accompagnement basée sur la réciprocité qui implique donc une contrepartie des bénéficiaires.

« Altiplano Lima trabaja para que las mujeres ganen confianza en sí mismas y se emancipen (empoderarse) »

AGNÈS FRIANT, COORDINADORA

COLLECTES SOLIDAIRES

De manière maintenant très régulière, des collectes sont organisées dans les quartiers aisés de Lima. Elles permettent de récupérer une grande diversité d’objets de première nécessité, de mobilier, d’appareils en tout genre, de vêtements… Près de 80 familles participent à ce projet et offrent du matériel de bonne qualité.

Ensuite, sur le modèle d’Emmaüs, des ventes à coût réduit sont organisées à Pachacútec.

On peut voir sur cette photo deux femmes et un homme en pleine collecte. Les trois personnes sont assises dans une remorque où sont entassés des dizaines de sacs remplis de dons.
Sur cette photo on peut voir l'endroit où les ventes sont mises en place.
On peut apercevoir sur cette photo des femmes en train d'acheter à bas prix les dons fait par les familles donatrices.

PROGRAMMES ÉDUCATIFS

Cette photo a été prise dans une salle de classe. On peut y voir des élèves en plein apprentissage.
Sur cette photo figurent des élèves en plein travail dans une salle de classe péruvienne.

SOUTIEN SCOLAIRE

Depuis 2010 et jusqu’en mars 2020, quatre institutrices assuraient chaque jour une aide aux devoirs et un soutien scolaire aux enfants de 5 à 12 ans. Ces aides avaient lieu dans des locaux communaux ou associatifs du quartier. Les horaires scolaires (9h-13h ou 13h- 18h) laissent alors aux élèves un temps libre qu’ils passent généralement dans la rue.

Cela permettait aux parents d’aller travailler sans se soucier de la sécurité des enfants. Ces derniers profitaient ainsi d’un lieu d’apprentissage et de détente. En effet, une fois les devoirs terminés, chaque enfant avait la possibilité de lire ou de jouer. Les institutrices proposaient également des activités manuelles éducatives !

Depuis mars 2020, une nouvelle organisation se met en place. Deux institutrices ont quitté l’association, l’une pour prendre sa retraite, l’autre pour un travail différent. La situation sanitaire très préoccupante ne permet pas le regroupement des enfants. Ils ne vont plus à l’école et suivent l’enseignement par internet, quand c’est possible. L’association participe à cet effort en accueillant des enfants et adolescents, qui sans cela n’auraient pas accès aux programmes gouvernementaux.

LUDOTHÈQUES & BIBLIOTHÈQUES

L’association a également mis en place plusieurs bibliothèques et ludothèques offrant aux enfants un accès régulier à la lecture et à des jeux éducatifs.

Chaque livre contient une fiche de lecture que l’enfant doit remplir avant d’avoir accès à un nouvel emprunt. À la fin de chaque mois, les six meilleurs lecteurs sont encouragés par un petit lot. Les livres sont encore considérés comme des objets de luxe et la majorité des jeunes lecteurs en prennent soin.

​Les ludothèques, implantées dans les écoles, rencontrent un vif succès auprès des enfants qui disposent rarement de jeux chez eux. Il est difficile de faire évoluer la mentalité des adultes qui associent le jeu à une perte de temps et ont beaucoup de difficultés à y voir un outil éducatif. Le livre est beaucoup plus valorisé que le jeu. ​

Ces deux activités sont également soutenues par les dons des collectes mensuelles.

Ici figure la ludothèque Altiplano.
On peut voir ici une autre photo de la ludothèque Altiplano.
Cette photo représente une salle de classe péruvienne dans laquelle des enfants sont en train de travailler, avec leur enseignante.

PRÊT DE MODULES DE LECTURE AUX ENSEIGNANTS

Grâce au soutien du Lycée Franco-Péruvien, à l’Alliance Française et à plusieurs éditeurs péruviens, Altiplano offre un service de prêt de livres aux enseignants.

Plusieurs écoles publiques du quartier participent à cette action éducative et l’apprécient.

Ces œuvres complètes, en quarante exemplaires, permettent à tous les élèves d’un même niveau la lecture suivie d’œuvres adaptées. Ces modules sont accompagnés de fiches pédagogiques qui facilitent grandement le travail des enseignants.

​Ce travail régulier (deux fois par semaine) est assuré par une étudiante qui, grâce à ce petit emploi, peut poursuivre ses études.

LES VACANCES UTILES

​Cela fait maintenant plusieurs années qu’Altiplano propose des activités durant les vacances scolaires de janvier à mi février.

Encadrés par les institutrices et quelques animateurs, les enfants bénéficient de multiples activités : danse, jeux d’extérieur, activités sportives, manuelles, lecture, initiation à la musique… C’est l’équivalent d’un centre aéré. ​Chaque semaine une sortie familiale est proposée ; les parents accompagnent leurs enfants et découvrent les parcs de jeux proches de leur quartier.

Comme dans tous les programmes que nous proposons, les familles apportent une petite contribution financière en contrepartie des services qu’elles reçoivent, mais l’essentiel des frais est pris en charge par l’association de Strasbourg.

Ici figurent des enfants péruviens en train de peindre.

Vous souhaitez aider à faire perdurer ces actions ? Vous pouvez nous soutenir !